La vie devant soi (Trident)

Accueil  /  Événements  /  Culturel  /  Page ouverte

Momo ! Il crèche à Belleville au sixième étage sans ascenseur. La daronne de Momo, c’est Madame Rosa : grosse, laide, trois cheveux sur la tête et un cancer qui ne demande qu’à la faucher. Ancienne prostituée elle-même, la dame s’est spécialisée dans « l’adoption » d’enfants de filles. Plus personne ne paie pour Momo, mais pas question de le renvoyer à l’assistance publique. Pas question d’hôpital pour Madame Rosa, Momo ne la laissera pas tomber non plus. Les marionnettes de Simon Delattre inscrivent aujourd’hui les héros du roman signé Emile Ajar à sa sortie en 1975. Portrait d’un amour inconditionnel entre un adolescent arabe et une vieille juive rescapée de tout, « La vie devant soi » est l’histoire d’une famille qui se choisit, jusqu’au bout de la vie. C’est Momo qui nous la raconte, avec la tchatche d’un gamin qui se mélange un peu les lettres mais pas du tout les idées.


Répondre

  • Description
  • Tags
  • +