Le menteur (théâtre)

Accueil  /  Archives  /  Page ouverte

« Le Menteur », c’est Dorante. Qui s’invente à chaque instant pour trouver sa place dans une société où le jeu des apparences fait loi. L’intrigue n’est pas vraisemblable, et pourtant, mensonge après mensonge, c’est la vérité que l’on croit entendre de la bouche de Dorante ! Et on l’aime de plus en plus. Au 17ème siècle, le discours était une arme redoutable. A l’heure de facebook et autre instagram, l’argument de Corneille est toujours percutant : exister, n’est-ce pas déjà mentir ? Ou plu¬tôt, mentir, n’est-ce pas cela exister ?


Répondre

  • Description
  • Photos
  • Tags
  • +