Les déclinaisons de la Navarre (danse)

Accueil  /  Archives  /  Page ouverte

Le collectif PJPP allie une chorégraphie inven¬tive à l’absurde le plus drolatique ! L’argument de ces déclinaisons ? Henri de Navarre et la future reine Margot se rencontrent, plusieurs fois. Dans une suite de variations les plus folles. Les dialogues y étaient ridicules, le duo s’amuse donc à détourner tout cela, le caricaturer, déjouer et décaler les contraintes physiques. La danse y est contemporaine, extrêmement précise, voire exigeante, sans que les danseurs ne se prennent jamais au sérieux. Son qui saute, extraterrestres, bruitages, œil voyeur, grimaces, poules, film d’horreur… tout ou presque y passe.


Répondre

  • Description
  • Photos
  • Tags
  • +