Quatuor pour la fin du temps (Trident)

Accueil  /  Événements  /  Concerts  /  Page ouverte

Musique Classique
Un piano droit en piteux état, un violon, un violoncelle, une clarinette à rafistoler, et quelques feuilles de papier à musique cachées sous le manteau d’un officier SS mélomane. Au camp de Görlitz, Olivier Messiaen, affaibli par le froid, la faim et les conditions de sa captivité, garde la foi et compose. Longtemps plus tard, le pianiste Roger Muraro rencontre Olivier Messiaen. Interprète majeur du compositeur, Roger Muraro garde en mémoire l’émouvante expérience d’avoir joué le « Quatuor pour la fin du temps » en 2013 au même endroit exactement que les 4 compagnons de guerre le créèrent en janvier 1941 devant prisonniers et gardes assemblés. Pour ouvrir le concert, Roger Muraro joue « Etudes pour piano seul » de Claude Debussy et « Ibéria – Premier cahier » d’Isaac Albéniz dont Debussy disait : « les yeux se ferment comme éblouis d’avoir reçu tant d’images ».

Autour du spectacle :
– Répétition publique Quatuor pour la fin du temps. Nous vous ouvrons la porte de la salle pour assister à une répétition en train de se faire. Que verrez-vous ? Impossible de vous le dire, c’est la vie du spectacle vivant !
Mercredi 12 décembre à 14h30 à l’Italienne
Durée 1h


Répondre